En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.

Comment vendre un tableau ancien ? - Achat Argenterie Paris
4,4 avis
Très bien

Comment vendre un tableau ancien ? - Achat Argenterie Paris

Comment vendre un tableau ancien ?

Sur le marché de l’art, nombreux sont ceux qui disent qu’il est souvent plus facile d’acheter que de vendre ! Si les pièces rares ou d’exception se vendent toujours très bien, c’est en revanche moins vrai pour des pièces plus modestes ou de moindre qualité. Pourtant c’est décidé, en faisant le grand ménage, vous voulez débarrasser votre grenier des vieilleries héritées de votre famille et changer de style. Et en passant, vous avez redécouvert ce tableau ancien qui ornait jadis votre maison de campagne familiale, et que vous comptez maintenant vous en dessaisir. Mais comment vendre un tableau ancien ?

Si vous cherchez comment vendre un tableau, certes plusieurs alternatives s’offrent à vous, mais chacune a ses avantages et ses inconvénients. Il se peut que vous soyez même en possession d’une œuvre d’art de grande valeur ! À travers cet article, nous allons essayer de vous apporter des idées précises sur ce qu’il faut prendre en compte lorsque vous procédez à la vente de tableau ancien, mais aussi de vous indiquer quelle méthode correspondra le plus à vos besoins.

Avant de vendre votre tableau, assurez-vous d’abord qu’il s’agit bien d’un tableau ancien !

Comment vendre un tableau ancien si ce n’en est pas vraiment un ! Pour bien vendre un tableau, il faut d’abord en obtenir toutes les informations qui le concernent et identifier s’il s’agit d’un tableau authentique. D’ailleurs, si vous n’avez aucune idée de la valeur que peut avoir votre prétendu trésor, il est préférable dans un premier temps de le faire estimer.

Il faut ainsi vérifier l’authenticité du tableau. En effet, le marché de l’art connaît de nombreuses contrefaçons. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut pouvoir déterminer l’âge du tableau et l’artiste qui en est à l’origine. De nombreux détails sont à observer : les matières utilisées, le cadre, l’état général, etc. Les tableaux anciens sont essentiellement peints à l’huile, avec plusieurs couches de peinture superposées et d’un vernis. Ils ont également comme support le bois et la toile.

Mais à l’évidence, rien ne remplace l’œil d’un expert. L’expertise d’un spécialiste en histoire de l’Art sera toujours la plus pertinente. D’ailleurs pour estimer la valeur d’une peinture ancienne, il est important de se référer à des professionnels du marché. L’estimation d’un tableau dépend de ses qualités propres bien sûr comme la notoriété de l’artiste, l’aspect décoratif du sujet, les dimensions, son âge et son état de conservation, mais aussi de la qualité des éventuelles restaurations faites sur le tableau.  En effet, pour des tableaux anciens, les repeints, c’est-à-dire les retouches effectuées par un restaurateur, sont fréquentes et n’affectent pas la valeur de l’œuvre si elles sont mineures. Par contre si la restauration représente près de 50 % de la toile, là on considère qu’il ne s’agit plus d’un tableau ancien et il perd de sa valeur. La Loi stipule en ce sens qu’une œuvre reste authentique du moment que les retouches ne concernent que le tiers de sa surface.

A noter également que de nombreuses reproductions de tableaux anciens circulent depuis toujours sur le marché.  Il existe de belles reproductions faites à la main, bien fidèles aux différents styles des œuvres originales, et de pâles copies mécaniques qui ont été tout simplement imprimées. Certaines techniques de peinture peuvent prêter à confusion et réellement donner l’illusion d’une œuvre originale à un tableau ancien. Il faut dire que les reproductions n’ont rien d’illégal lorsqu’elles sont présentées et proposées en tant que reproductions donc. Mais une fois que l’on les présente et propose à la vente en prétendant que ce sont des œuvres authentiques, là on parle de faux, et c’est réprimandé par la Loi.

Ainsi, la première réponse à la question comment vendre un tableau, c’est tout d’abord de s’adresser à un professionnel du domaine pour l’expertiser, l’authentifier et l’estimer. C’est seulement par la suite que vous pourrez déterminer quelles sont les méthodes de ventes les plus avantageuses pour vous.

Comment vendre un tableau ancien, ou plus précisément : où le vendre ?

Comme déjà évoquées un peu haut, plusieurs options s’offrent à vous lorsqu’il s’agit de vendre un tableau ancien. Internet, galerie, vente aux enchères, brocante, antiquaire… les possibilités pour vendre un tableau sont aujourd’hui très nombreuses. Sans compter qu’elles se sont également en partie dématérialisées.

Avec l’essor d’Internet, vendre un tableau en ligne entre particuliers sur les différentes plateformes n’a jamais été aussi facile et rapide… mais avec tous les risques inhérents ! En effet, les transactions ne sont pas toujours fiables, bien que sur certains sites Web vous puissiez parfois attendre la réception du paiement ou un certain acompte avant d’envoyer le bien à l’acheteur. Mais le véritable problème, c’est surtout niveau de l’acheteur, c’est qu’il ne connaît pas le vendeur et ignore s’il peut lui faire confiance. En outre, il ne voit qu’une photo de l’objet. Il n’a donc aucune certitude que ce qu’on lui enverra est bien ce qu’il a vu sur le site. De moins en moins d’acheteurs privilégient alors ce canal de vente, et le délai de vente peut être assez long.

Une autre option consiste à déposer votre tableau dans un marchand ou une galerie d’art. Sachez cependant que rien ne garantit que les biens que vous avez déposés trouveront preneur. En effet, si un objet n’atteint pas son prix de réserve, il peut être retiré. Pour ce qui est des foires et salons, ils restent également des évènements éphémères durant l’année. Il vous est donc impossible de proposer et vendre toute l’année vos objets d’antiquités tels qu’un tableau ancien.

La vente aux enchères est une des alternatives assez populaires pour vendre des œuvres d’art et d’antiquité. Le problème étant que vous ne fixez pas le prix de vos tableaux. Un prix final peut très bien vous rapporter une fortune comme une toute petite somme. Bien entendu, si la salle est vide ou si les personnes présentes ne manifestent pas d’intérêt pour votre tableau ancien, l’article se vendra bien en dessous de sa valeur. Si vous le souhaitez, vous pouvez imposer un prix minimum sous la forme d’une réserve, mais rien ne vous garantit que votre antiquité ne se vende dans ce cas. Mais encore, un tiers des tableaux mis en vente aux enchères ne trouvent pas d’acheteurs.

Vous pouvez également vous rendre dans un dépôt de seconde main ou chez un brocanteur. Mais sachez qu’à la brocante, la notion de tableau ancien ou d’antiquité n’est pas vraiment prise en compte. S’il s’agit d’un tableau ancien de valeur, le brocanteur vous en offrira nettement moins, car ce qui compte pour lui, c’est de le revendre le plus vite possible !

À l’inverse de toutes ces alternatives possibles, en général chez un antiquaire, vous pouvez non seulement bénéficier d’une expertise et une estimation gratuite, mais aussi obtenir une proposition de rachat au prix le plus juste pour votre tableau ancien. Ce professionnel respecte dans la mesure du possible les prix du marché, surtout s’il est spécialisé dans le type d’œuvre que vous lui présentez. Il vous fera donc une offre honnête en toute connaissance de cause, et ce, sans obligation de vente de votre part.

Somme toute, vous savez maintenant comment vendre un tableau, il ne vous reste plus qu’à mettre tout cela en pratique  et vous rendre chez des experts dont c’est le métier, tel que La Maison Boulle !

Avis Google :
4.4 / 5 ( 14 Avis )
42, rue de Maubeuge, 75009, Paris, France
01 48 78 06 06

Développement et référencement par ENERGIEDIN