En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.

Où vendre son argenterie au meilleur prix ? - Achat Argenterie Paris
4,4 avis
Très bien
Notre magasin est ouvert suite au déconfinement, nous vous attendons du Lundi au Samedi de 10h30 a 18h30

Où vendre son argenterie au meilleur prix ? - Achat Argenterie Paris

Où vendre son argenterie ?

L’argenterie est un terme général désignant l’ensemble des objets mobiliers fabriqués en argent massif ou en métal argenté, voire en vermeil, contrairement à l’orfèvrerie qui concerne à l’origine tous les objets fabriqués à base d’or. Cependant, le terme orfèvrerie tend actuellement à désigner aussi le travail des pièces en argent massif ou métal argenté lorsqu’elles sont finement sculptées ou gravées comme celles en or.

Ainsi, lorsqu’on parle d’argenterie, il peut s’agir de couverts, d’assiettes, de plats et pièces à boire (aiguière, coupes, gobelets), ainsi que des ustensiles de service et de table tels que flambeaux ou bougeoirs, plats de service, salerons, tasse à vin (ou tastevin), mouchettes, pot à poudre, sucriers, etc. Elle comprend aussi les objets mobiliers précieux des maisons et des églises (vases précieux, chandeliers, statues), mais pas les bijoux.

Toutefois pour les plus « puristes », l’usage du mot « argent » ne peut être normalement réservé qu’aux pièces en argent massif, et donc fait l’objet de quelques abus lorsqu’on l’utilise pour les autres compositions et procédés à base d’argent, souvent à cause d’une mauvaise connaissance du sujet et plus particulièrement en ce qui concerne leur valeur.

Particulièrement liée à l’art de table et parfois le luxe à la française, l’argenterie est également une réserve de valeur que l’on peut vendre pour disposer rapidement de liquidité. Mais comment vendre son argenterie ? Et où vendre son argenterie ? Si vous souhaitez vendre de l’argenterie, des couverts en argent, des chandeliers en argent, des assiettes en argent et d’autres objets en argent, cet article peut vous aider justement en ce sens.

Pour vendre votre argenterie, sachez d’abord reconnaitre la différence entre l’argent massif et le métal argenté !

Comme mentionné un peu haut, c’est souvent cette notion de différence entre l’argent massif et particulièrement le métal argenté qui prête à confusion pour bon nombre. Il est alors essentiel d’en connaitre les bases pour bien savoir comment vendre son argenterie.

L’argent étant un métal mou, on ne peut pas réaliser directement des pièces en argent pur. Ainsi, les pièces dites en argent massif sont en réalité faites d’un alliage d’argent et de cuivre plus ou moins riche en argent. Le titre d’argent détermine la quantité d’argent contenue dans l’alliage. En France, les titres les plus usuels sont 925 à 950 (soient 925g/950g d’argent pour 1000g de métal) et 800 (800g pour 1000g). En dessous de 800, on ne peut plus qualifier d’argent massif.

Le métal argenté, quant à lui, désigne un objet en métal, généralement à base d’alliage de cuivre et de bronze, recouvert d’une très fine couche d’argent grâce à la technique de la galvanoplastie (électrolyse). De ce fait, le métal argenté est en fait du plaqué argent, contrairement à l’argent massif. Cette technique est principalement utilisée pour fabriquer à moindre coût des objets traditionnellement en argent, l’argenterie, en particulier les ménagères argentées et services de table, les chandeliers, et les crucifix d’autels argentés. Les objets en argent de grande taille sous forme de louche, timbale, cafetière et petite cuillère argentée de baptême sont souvent en métal plaqué argent.

Ainsi, si l’on ne se réfère qu’à leur composition en argent, une pièce en argent massif aura plus de valeur qu’une autre en métal argenté. Cependant, les objets en métal argenté peuvent avoir une valeur autre que pour la matière première. Il est ainsi possible de les expertiser suivant la signature de l’orfèvre, la marque, l’attirance du modèle et la difficulté de fabrication, et c’est ce que nous allons aborder dans les prochains paragraphes lorsqu’on parlera de l’estimation de votre argenterie.

Outre l’argent massif et le métal argenté, il y a également ce qu’on appelle de l’argent fourré. Pour faire simple, l’argent fourré est de l’argent massif, mais creux. C’est une sorte de coque en argent remplie d’un autre matériau. On l’utilisait souvent pour les manches de couverts ou d’autres petits objets au début du XXe siècle. Cela réduisait le poids de l’argent et donc le prix, tout en préservant l’aspect extérieur. L’autre avantage était qu’il était souvent moulé et orné de motifs, c’était plus facile à réaliser que de sculpter ou ciseler le métal.

Enfin pour ce qui est du vermeil, il s’agit d’argent massif recouvert d’une couche d’or, également par un traitement galvanoplastique. C’est donc de l’argent doré, de l’argent plaqué or. Autrefois très utilisé en bijouterie et en coutellerie pour sa résistance, le vermeil a été abandonné par la plupart des manufactures à cause de son prix de revient élevé, notamment lié aux matériaux.

Alors, où vendre son argenterie en toute simplicité et en toute sécurité ?

Ainsi comme expliqué précédemment, pour savoir comment vendre son argenterie, on doit d’abord reconnaitre s’il s’agit d’argent massif, de métal argenté, d’argent fourré ou du vermeil, et même des fois s’il s’agit vraiment d’une pièce d’argenterie ! En effet, ce ne sont pas non plus les faux qui manquent sur le marché de l’argenterie.

Lorsqu’on ne s’y connait pas suffisamment en argenterie, la meilleure façon de procéder, c’est de toujours s’adresser à des experts du domaine. Il existe en ce sens des boutiques et des comptoirs spécialisés qui proposent une expertise gratuite avant le rachat de tout objet d’argenterie. L’avantage de passer par des professionnels pour vendre votre argenterie, c’est que justement vous bénéficier d’une expertise gratuite, sans engagement de vendre de votre part, essentielle ne serait-ce que pour avoir une idée précise de la valeur réelle de votre bien. Bien entendu, il existe d’autres alternatives et/ou acteurs où vendre son argenterie, mais qui ne vous octroieront pas plus de simplicité, de rapidité et de sérénité que chez de vrais professionnels qui ont pour métier le rachat d’argenterie, tel ce que vous propose justement la Maison Boulle.

Mais comment sera estimée votre argenterie chez un expert en rachat argenterie ?

Contrairement à une fonderie, un courtier ou encore un grossiste de métaux précieux qui ne rachètent de l’argent que dans le seul but d’être refondu, un expert en rachat argenterie estimera votre argenterie non seulement pour sa teneur en argent, mais aussi sur différents autres critères tels que le savoir-faire, le design et style, l’âge et l’état de conservation, la rareté, l’orfèvre et la demande sur le marché. Tous ces éléments jouent sur la valeur de votre pièce d’argenterie, chez un professionnel en rachat argenterie vous serez alors sûr d’en obtenir le prix le plus juste.

Par ailleurs, pour ce qui est des poinçons, il existe énormément de poinçons différents selon les époques et pays d’origine des pièces d’argenterie, mais le plus courant pour l’argenterie française est le poinçon Minerve dans un rectangle à pans coupés, accompagné (ou pas) du poinçon de maître orfèvre dans un losange. Sur le métal argenté, il peut également y avoir des poinçons, mais ceux-ci sont en général carrés et comportent un chiffre. Seuls des experts en argenterie peuvent les distinguer correctement.

Somme toute, peut-être aussi que venez-vous d’acheter un objet en argent auprès d’un marchand à l’air un peu douteux ou encore vous a-t-on fait cadeau d’un objet qui pourrait être en argent ou souhaitez-vous simplement estimer un héritage familial dont vous n’avez jamais pu vérifier l’authenticité ? Peu importent vos motivations, vous pouvez également faire expertiser votre argenterie chez ses professionnels !

Avis Google :
4.4 / 5 ( 14 Avis )
42, rue de Maubeuge, 75009, Paris, France
01 48 78 06 06

Développement et référencement par ENERGIEDIN